Atelier d'écriture du mercredi 2 septembre 2020

Mis à jour : 9 sept. 2020


C'est la rentrée, pour les bonbons aussi !

Un bonbon est une confiserie, généralement aromatisée avec divers goûts sucrés. Les bonbons sont vendus au poids en vrac ou conditionnés en sachet, emballés individuellement ou non. Le bonbon est un marché mondial lucratif et représente une récompense pour l'enfant qui en est la principale cible. (Wikipedia)

Des 600 spécialités régionales répertoriées au début des années 2000 par le Syndicat des confiseurs de France, il n'en resterait, aujourd'hui, plus que 200 (dont 8% seulement de production française). (Télérama n° 3682)

Connaissez-vous les "Bêtises de Cambrai", les "Forestines de Bourges", le "Négus de Nevers", les "cachous Lajaunie", les "pastilles Vichy" ou les "Anis de Flavigny" ? Avez-vous goûté les bonbons à la violette ou au coquelicot ? "La pie qui chante" vous évoque-t-elle seulement un oiseau qui jacasse ?

La littérature apprécie parfois les confiseries, lisez ce qui suit.

Si Dieu mangeait, il mangerait du sucre. Les sacrifices humains ou animaux m'ont toujours paru autant d'aberrations : quel gaspillage de sang pour un être qui aurait été si heureux d'une hécatombe de bonbons !

Biographie de la faim de Amélie NOTHOMB (née en 1966)

La vie était couleur pastel, celle des bonbons de l'enfance.

Nos séparations de David FOENKINOS (né en 1974)

Je vous ai apporté des bonbons

Parce que les fleurs c'est périssable

Puis les bonbons c'est tellement bon

Bien que les fleurs soient plus présentables

Surtout quand elles sont en bouton

Mais je vous ai apporté des bonbons.

Les bonbons de Jacques BREL (1929-1978)

Allez choisis... mais choisis bien, hein, car dans ce bocal, seulement un bonbon sur deux est mortel. La loi ordonne qu'on laisse une chance aux enfants.

Le magasin des suicides de Jean TEULE (né en 1953)

La première fois que je suis allé dans une bibliothèque publique, j'ai eu l'impression d'être un gamin qui rentre dans une confiserie où tous les bonbons seraient gratuits.

Blankets manteau de neige de Craig THOMSON (né en 1975)

Ah ! Vous dirais-je maman

Ce qui cause mon tourment

Papa veut que je raisonne

Comme une grande personne

Moi je dis que les bonbons

Valent mieux que la raison.

Chanson enfantine populaire datant de 1740

Ah... m'asseoir sur un banc cinq minutes avec toi

Et r'garder les gens tant qu'y'en a

Te parler du bon temps qu'est mort ou qui r'viendra

En serrant dans ma main tes p'tits doigts

Pis donner à bouffer à des pigeons idiots

Leur filer des coups d'pieds pour de faux

Et entendre ton rire qui lézarde les murs

Qui sait surtout guérir mes blessures

Te raconter un peu

Comment j'étais minot

Les bombecs fabuleux

Qu'on piquait chez l'marchand

Car-en-sac et Mintho

Caramels à un franc

Et les Mistral gagnants.

Chanson de Renaud Séchan (né en 1952) écrite pour sa fille Lolita

Que réveille en moi le mot "bonbon" ? Des bons ou des mauvais souvenirs ? Des récompenses ou des frustrations, une orgie de sucreries qui se termine en vomissements ? Des dragées des baptêmes, communions et mariages aux pastilles "quand on a un peu mal à la gorge", quelles sont les confiseries attachées exclusivement à un moment de ma vie ? La découverte du chewing-gum avec la peur en l'avalant d'avoir les "boyaux collés ensemble" ? Qu'est-ce que ça dit de mon enfance ? Est-ce que je suis resté attaché au bonbon au miel et si oui pourquoi ? A quoi est-ce que je ne sais pas résister : petits œufs de Pâques en sucre, Chamallow, pâte de fruit, barbe à papa ? Est-ce que l'arrivée des colorants, additifs, conservateurs me les ont rendu encore plus addictifs ou bien m'ont-ils définitivement dégoûté de ce plaisir régressif ? Est-ce que j'ai fréquenté, je fréquente encore, les magasins de bonbons ?

C'est la consigne du jour : écrire sur mes bonbons...

Bonne écriture, bonne lecture !

A mercredi prochain.

© 2020 Marie-Paule Henri.